Le Sahara (le plus vaste désert du monde), est une région aride, hostile à la plupart des formes de vie. Cette terre est pourtant l’habitat des Touareg et des Maures, tous descendus des anciens berbères. Il y a un millier d’années environ, ces derniers se sont enfoncés dans le désert afin d’échapper aux Arabes qui envahissaient leurs propriétés fertiles d’Afrique du nord. Les Maures se sont acheminés vers l’ouest, à travers l’immense désert de Mauritanie appelé Shinguit. Ils ont atteint en grande majorité les abords du fleuve Sénégal. Leurs ornements traditionnels ont été marqués par leur association à la population locale négroïde. Les bijoux qui renseignent autant sur leur rang social que sur leur aisance ou leur origine, ont une grande importance pour les Maures, et la plupart des femmes en possèdent une collection personnelle. Ils représentent leur capital et font partie de leur dot. Ils sont fabriqués en argent, le pur métal béni par le prophète », de préférence à l’or, métal du démon qui a la réputation de porter malheur.

La décoration rivetée atteste de son ancienneté.

Le Bracelet mizam est le bijou de prédilection des Mauritaniennes, il se rencontre dans tout le pays.

« Fastueuse Afrique », Angela FISHER, Ed. du Chêne, Paris, 1984

 

1 - Bracelet "mizam" (Mauritanie)
alliage
2 - Bracelet "mizam" (Mauritanie)
alliage
3 - Bracelet "mizam" (Mauritanie)
alliage
4 - Bracelet "mizam" (Mauritanie)
alliage
5 - Bracelet "mizam" (Mauritanie)
alliage
6 - Bracelets "mizam" (Mauritanie)
alliage
7 - Chevillère MAURE (Mauritanie)
Aluminium