Après avoir passé vingt ans comme photographe de presse à photographier des musiciens et chanteurs pour créer des pochettes d’album, des affiches ou des publicités, il emprunte la voie artistique. Il développe alors sa technique en rehaussant ces clichés de peintures afin de sublimer les scènes de vie du quotidien qu’il capture. Arrivé au Sénégal, il s’intéresse à la peinture à l’encaustique, utilisée depuis l’Antiquité, utilisant la cire d’abeille. Cette pâte est employée à chaud généralement utilisée en peinture sur bois.
Cela donne au travail de Jean une esthétique plus proche de la peinture que de la photo traditionnelle.

« Mosquée d’Alwar » Photo et encaustique. Haut. : 20,5 cm – Larg. : 25,5 cm