Fatou Mandoye MBENGUE est une artiste native de Bargny au Sénégal. Elle sort de l’École Nationale des Beaux-Arts de Dakar en 1998. Des débuts prometteurs pour sa carrière d’artistes sont interrompus par les circonstances de la vie qui provoquent un arrêt total de sa pratique artistique en 2006. Sept ans après, par sa volonté et consciente d’une nécessité vitale de maintenir un équilibre créatif, elle réinstalle son atelier et se remet à peindre. Très bouleversée par des moments difficiles qui se répètent sans cesse dans sa vie, l’artiste décide de transformer ces tourbillons en oeuvres d’arts. Son travail qui retrace son histoire, reflète son combat personnel et celui pour l’éducation des enfants pour une Afrique meilleure. Une éducation qu’elle même n’a pas reçu. « C‘est comme un cri du cœur en direction de la société pour une meilleure prise en compte de cette couche très vulnérable ». Elle lutte également pour défendre sa condition d’artiste-femme dans un monde encore peu ouvert sur cette question. À travers ses œuvres en constantes évolutions, elle cherche l’équilibre de l’espace et la précision à travers une démarche linéaire. Elle travaille également sur le thème de bain sacré qui sont pratiqués par des guérisseurs traditionnels. Le patient s’y rend pour se faire soigner d’une maladie ou pour se protéger contre les mauvais sorts. Son impression s’est jeté sur le naturel que l’on utilise pour réaliser ces bains : on y utilise des écorces, des feuilles, des racines. Selon l’artiste, le  fait de pratiquer ce bain n’est rien d’autre qu’une mise en relation entre l’homme et la nature. Prenons soin de la nature parce qu’elle a toujours été là pour nous.

Depuis 2014 Fatou expose avec régularité dans les off de la biennale des arts contemporains de Dakar dont une exposition individuelle en 2016.
2018 : Elle participe dans le 2ème Salon des Jungles Urbaines (7ème édition Parcours)
2019 : Lauréate du prix de la Fondation Blachère, lors de l’exposition en hommage à Fatma Charfi à la Galerie Nationale .
2019 : Exposition collective au Musée Théodore Monod « fent bohk »
2019 : Atelier résidence de 15 jours à la Fondation Blachère.
2019 : Exposition industrielle au centre culturel Maurice Gueye de Rufisque.
2020 : Lauréate du salon « GEEW-BI  » de l’Institut Français.

Une artiste de l’exposition CHAOS.

"Les Quatre Saisons"
Acrylique et collage sur toile - 130 x 184 cm
3 - "Bain à la Plage"
Acrylique sur toile. Haut. : 20 cm - Larg. : 20 cm