Fola Lawson est né à Lomé en 1972. Peintre autodidacte, il a débuté dans la peinture en 1995 sous la houlette du peintre togolais Sokey Edorh. C’est pour restituer l’oralité des contes et légendes entendue auprès des anciens que Fola peint. L’idée étant d’en faire une conceptualisation picturale. Alors, quelles sont vraiment les histoires que nous racontaient nos grands-parents ? Quelles sont leurs utilités dans la tradition africaine ? Sont-elles porteuses de morales? Les hommes sont représentés par des motifs imaginaires, les visages remplacés par des masques côtoient des scarifications, des cauris, des empreintes de pas, des symboles cabalistiques et des ombres non identifiées. Tout se passe spontanément. Au fil de ses traits et de son esprit : l’envie de créer une symbolique des contes et légendes africaines sous une autre forme d’écriture. A partir de cette expression s’élargit une approche plus profonde de l’énigme de la tradition africaine.

« Énergie des Fonds Marins » – Acrylique et matière sur toile – Diam. : 105 cm